LA BOUTIQUE EN LIGNE
 
 
 
 
LA LIBRAIRIE
 

Votre Librairie au Japon

Budo - l'esprit des arts martiaux
Cliquez sur l'image pour ACHETER
par Michel Coquet

Budo, l’esprit des arts martiaux, est une oeuvre majeure en ce qu’elle résulte de toute une vie d’expériences intenses vécues auprès des plus grands maîtres d’arts martiaux. Michel Coquet est avant tout un pratiquant de Budo traditionnel. Près de quarante années de pratique et d’enseignement, dont cinq passées au Japon, lui ont permis d’accéder à un grade élevé dans les disciplines majeures du Budo telles que le kyudo, le iaï jutsu, l’aïkido et le karatédo.
Instruit aux sources les plus pures, l’auteur a eu le privilège de nombreuses rencontres avec d’éminents experts et quelques maîtres.
Sa démarche étant fondamentalement spirituelle, sa quête l’a conduit vers les philosophies nipponnes dont il a assidument pratiqué les techniques, qu’il s’agisse de la voie magique des ascètes du Shugendo, des pratiques tantriques du Shingon ou de la contemplation zen.
Aujourd’hui son espoir, en écrivant Budo l’esprit des arts martiaux, est de contribuer à réanimer la flamme de la pure tradition du Budo, dont le dessein ultime demeure “la réalisation du Soi”.
Budo l’esprit des arts martiaux, n’est donc pas une étude intellectuelle exhaustive, mais une invitation à mettre en pratique, dans la discipline de son choix, les lois et les préceptes simples et efficaces connus des anciens, afin de parvenir à une métamorphose profonde de l’être.
Le Budo n’est pas synonyme d’opposition ou de compétition, car la liberté qui découle de cette philosophie ne s’acquiert que par la bienveillance et le détachement du fruit des actions. Budo l’esprit des arts martiaux veut contribuer à poser une pierre de plus à l’édifice de la Vérité.

Format: 23x17cm
288 pages

Bushidô - la voie des samouraïs
Cliquez sur l'image pour ACHETER
L’exotisme aidant, l’ancien Japon est redevenu à la mode, ces dernières années, en Occident. Le mode “Zen”, par exemple, fait désormais partie du vocabulaire courant et évoque “automatiquement” des moines méditant en posture assise, des jardins épousant admirablement les formes de la nature, la poésie délicate et subtile des haïkaïs, un sentiment de tranquilité sereine devant l’évanescence des choses, une vie toute entière imprégnée d’une élégance dépouillée. Malheureusement, cette estampe d’un Epinal nippon ne nous renseigne guère sur les fondements de la spiritualité japonaise.
Fidèle à une orientation rigoureusement traditionnelle, reposant sur une connaissance directe de la culture japonaise, le bref mais dense essai de Rinaldo Massi se penche sur les sources spirituelles (shintô, bouddhisme zen, taoïsme et confucianisme) du bushidô et restitue à celui-ci sa signification la plus profonde: le bushidô comme “voie du samouraï”, “tao du guerrier”, ascèse conforme au mode d’être d’une caste. Le bushidô marqua si durablement la culture japonaise que les “projectiles humains” de Port-Arthur et les kamikazes de la Guerre du Pacifique apparaissent à juste titre comme ses dernières expressions.
Format: 21x14cm
64 pages
 

Geïdo - la voie des arts
Cliquez sur l'image pour ACHETER
du samouraï à l’artiste martial
par Albert Palma
Les principes de l’esthétique et de la philosophie guerrière du Japon
L’idéal chevaleresque de la double voie des armes et des arts a fait du Japon un pays unique au monde. Le concept de Geïdo - la voie des arts - a exigé, pendant sept siècles, que le guerrier s’accomplisse par la maîtrise non seulement du sabre, mais aussi de l’exercice des beaux-arts (calligraphie, musique, danse, poésie...) inspiré des plus rigoureuses ascèses méditatives. Etant donné l’engouement croissant que suscitent les arts martiaux originaires d’Extrême-Orient aujourd’hui, et ce particulièrement en France, il était essentiel de libérer nos contemporains d’un cortège d’idées faussées par de multiples formes publicitaires qui dénaturent le fondement de ces arts martiaux et la philosophie qui les sous-tend. C’est ce que fait Albert Palma, ancien professeur de culture comparée à l’université de Tsukuba et maître officiel de shintaïdo, dans cet ouvrage superbement illustré d’estampes rares et de photos inédites. La préface de Takemoto Tadao, ami et traducteur de Malraux, remet à l’honneur l’éthique incomparable du geste juste.
Format: 26x21cm
160 pages

Hagakure - le livre secret des samouraïs
Cliquez sur l'image pour ACHETER
"Ecrit entre 1710 et 1717 par le samouraï Jocho Yamamoto
pour des samouraïs, ce précieux code de conduite et de morale
est pour la première fois accessible aux lecteurs français. C'est
un évènement.
A l'origine, cet inestimable manuscrit a été préservé jalousement
par le clan des Nabeshima, pendant plus de 150 années. Il
voulait ainsi garder pour son seul profit l'enseignement du hagakure.
Le public japonais n'y aura accès qu'au début du XXe siècle.
C'est un ouvrage que tous les pratiquants doivent posséder."
Format: 21x14,5cm
102 pages
 
     
©2004-2006 Maison du Japon.Tous droits réservés.
Site réalisé avec Oxatis