hokkaido et la presence du souffre